Vous êtes ici : Accueil / Actualités 2007 - 2017 / Annexes actualités / L'eau trop polluée pour un sixième de la population chinoise

L'eau trop polluée pour un sixième de la population chinoise

Mise à jour le 15/11/2007
Par Caroline Prevot
La sécurité de l'eau est ainsi, selon le China Daily, menacée pour un sixième de la population du pays, forte au total de 1,3 milliard d'habitants.

Reuters, lundi 27 août 2007, mis à jour à 07:39

La pollution des fleuves Huai et Liao, dans le nord et l'est de la Chine, est telle que leur eau est impropre au toucher, sans parler de la consommation, rapportent lundi les médias d'Etat.
La sécurité de l'eau est ainsi, selon le China Daily, menacée pour un sixième de la population du pays, forte au total de 1,3 milliard d'habitants.
C'est le président de la commission parlementaire de protection de l'environnement et des ressources, Mao Rubai, qui a tiré la sonnette d'alarme dimanche dans un rapport.
La moitié des contrôles le long des rives du fleuve Huai et de ses affluents fait état d'une pollution de degré 5 ou plus, ce qui signifie que l'eau pourrait même ne pas convenir pour l'irrigation.
Malgré 14 années de mesures anti-pollution, "de gros volumes d'effluents domestiques non traités et de déchets industriels sont déversés directement dans la rivière", a noté Mao Rubai à propos de l'un des affluents les plus pollués du Huai.
"A en juger par l'inspection, la qualité de l'eau utilisée pour le projet de transfert des eaux Sud-Nord est menacée par la pollution, ce qui doit attirer notre vigilance", a-t-il ajouté.
Ce projet doit permettre de détourner une partie du bassin du Yangzi vers la Chine du nord qui manque d'eau.
Mao, qui préconise des mesures plus strictes contre la pollution, relève aussi que même les usines aux normes déversent trop de produits chimiques. "Cette situation est directement liée au fait que les normes de pollution de l'eau de certains secteurs industriels sont trop basses."

Affiner la liste