Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Sol / Erosion

Erosion des sols, ruissellement, formation d'une croûte de battance

Mise à jour le 13/07/2012
Par Josée Broussaud
Grâce au simulateur de pluie de l'INRA d'Orléans, nous pouvons étudier l'érosion des sols en laboratoire.

 

logo_inra.gif

  GB-Flag.png

Sous l’effet de la pluie, la surface du sol peut passer d’un état poreux à un état compact, formant une croûte de battance qui diminue la vitesse d’infiltration et favorise le ruissellement et l’érosion

Grâce au simulateur de pluie de l'INRA d'Orléans, nous pouvons étudier l'érosion des sols en laboratoire. Lors d'une expérimentation, on utilise des bacs remplis de terre que l'on soumet à une pluie dont on maitrise la durée et l'intensité. Au cours d'une telle expérimentation, on suit, au cours du temps, l'intensité de la pluie, la formation de croûte de battance à la surface du sol, le flux d'eau boueuse qui ruisselle et l'eau qui percole à travers le sol. Ces données sont ensuite présentées sous la forme de graphiques afin de synthétiser les résultats.

 

Voir   le montage synchronisé

"Si le montage vidéo fonctionne mal avec votre version d'Internet explorer", utiliser Firefox, Chrome ou Safari

 

 

Application pédagogique :

Résultats de l'expérience : (tableau Excel à télécharger)

Tracer à l'aide d'un tableur les courbes suivantes:

  • Evolution du flux d'eau ruisselé en fonction du temps
  • Evolution du coefficient de ruissellement ou proportion d’eau qui ruisselle par rapport à l’eau de pluie qui s’infiltre
  • Flux de sédiment en fonction du temps (g/min)

 

 Correction :

Tableau Excel avec la correction

Explications enregistrées à la fin du film :

Mots-clés associés :