La désalinisation dans le monde

Mise à jour le 25/03/2008
Par Nathalie Pajon-Perrault
  •   L'eau de mer représente 97% de la réserve totale d'eau sur Terre tandis que la majorité de la population est concentrée sur les littoraux. Ainsi, dans les régions du monde les plus arides, on fait de plus en plus le choix de dessaler l'eau de mer pour répondre aux besoins en eau douce. Cette opération consiste à retirer le sel de l'eau salée par différentes techniques, de façon à la rendre propre à la consommation et aux usages agricoles.

Ainsi, environ 1% de l'eau potable mondiale est fournie par les 12.500 usines de désalement installées dans 120 pays, soit environ 35 millions de m3/jour (chiffres 2006). Ceci permet l'approvisionnement de 140 millions de personnes.

L'essentiel (60 %) des installations se situent :

- dans les pays méditerranéens (Turquie, Egypte, Maroc, Tunisie..)

- en Asie occidentale (Moyen-Orient : Iran, Irak, Arabie Saoudite..). Dans le golfe arabique, 60% des besoins en eau sont satisfaits par le désalement.

 

  • Les derniers chiffres de la F.A.O (Aquastat - Janvier 2001) donne la répartition suivante par pays :
ETATS Volumes produits (en millions de m3) ETATS Volumes produits (en millions de m3)
ALGERIE 64.0 MAURITANIE 1.7
ANTIGUA  BARBADES 3.3 MAROC 3.4
BAHREIN 44.1 OMAN 34.0
DJIBOUTI 0.1 QATAR 98.6
EGYPTE 25.0 ARABIE SAOUDITE 714.0
IRAN 2.9 SOMALIE 0.1
JORDANIE 2.0 SOUDAN 0.4
KAZAKHSTAN 1328.0 TUNISIE 8.3
KOWEIT 231.0 TURQUIE 0.5
LIBYE 70.0 EMIRATS ARABES UNIS 385.0
MALTE 31.4 YEMEN 10.0
Concernant les pays ne figurant pas dans cette liste : soit la production d'eau douce par désalinisation est nulle, soit la FAO ne dispose pas des données.

Il est à noter que ces chiffres ont largement évolué depuis 2001 :

- la plupart des pays cités ont augmenté leur capacité de production. Par exemple, la Libye possède actuellement une trentaine d'usines, ce qui représente effectivement une production de 70 m3/an mais des investissements sont en cours pour atteindre 1 million de m3/j d'ici 2010.

- d'autres pays ont engagé des programmes de grande envergure. C'est le cas, notamment :

- d'Israël (voir ci-dessous),

- de l'Australie (ex : la ville de Perth où un tiers de l'approvisionnement en eau potable est assuré par désalinisation) - Article de "Les Echos" du 15 décembre 2007.

- de l'Espagne qui doit faire face au manque d'eau douce dans les régions agricoles du sud.

           La désalinisation en EspagneSource : WWF (http://assets.panda.org/downloads/desalinationreportjune2007.pdf)

 

- le Kazakhstan aurait réduit sa capacité de production. En effet, l'unité de désalinisation était située à proximité de la ville d'Aktau, au bord de la Mer Caspienne (salinité : 1,2 g/L, soit le tiers environ de la plupart des autres mers ou océans). Elle a été la première ville du monde, en 1972, à accueillir une centrale de déssalement alimentée par le fonctionnement d'un réacteur nucléaire qui a été arrêté en 1999.

 

  • La plus grande usine au monde est celle située à Ashkelon (Israël) : elle produit 108 millions de m3/an d'eau douce, soit 320.000 m3/j, ce qui équivaut à la consommation d'une ville de 1,4 millions d'habitants. La concentration en sels dissous de l'eau produite est de 30 mg/L contre 35.000 mg/L dans l'eau brute servant à alimenter l'usine (les normes pour les eaux destinées à la consommation humaine sont de 400 mg/L). L'exploitation de cette usine est assurée par le groupe Veolia Eau depuis fin 2005.

Carte Israël

Localisation Google Earth

 

Vue aérienne usine Ashkelon

Détail vu par Google Earth

Source des images : VeoliaEau (http://www.veoliaeau.com/lib/vw/6FCEG30B477SYeu4fSMDjzUu.pdf)

 

Intérieur usine Ashkelon  Intérieur usine ashkelon 2

L'eau de mer alimentant l'usine est fournie par 3 canalisations posées en fond de mer. Après une première étape de pré-traitement (filtration bi-couche), l'eau de mer est progressivement dessalée au travers 32 unités d'osmose inverse. Outre la réduction de la salinité totale, cette technique permet d'éliminer les bactéries, les virus et le bore.

D'autres unités de déssalement fonctionnent en Israël (ex : Palmalin), d'autres sont en construction (Hadera - ...) et l'état d'Israël pense atteindre une capacité de production de 500 millionsde m3/an d'ici 2012 (source : Journal Israël Valley)

  • En France :

Actuellement, de petites unités de déssalement sont installées et fonctionnent temporairement sur des îles pour faire face à l'alimentation en eau douce lors de la période estivale et à l'arrivée des touristes.
C'est le cas de Belle-Ile et de l'Ile de Sein où l'unité est installée dans le phare et produit 50 m3/j. Elle fonctionne selon le principe de l'osmose inverse.

Une autre unité est installée en Corse, sur le port de Rogliano (Cap Corse) où est produit environ 500 m3/j.

Des projets sont en cours d'étude, notamment sur la façade atlantique.

Un fichier kmz, à ouvrir avec Google Earth, permet de localiser des unités de désalinisation à travers les 5 continents :    logo kmz