Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Datation / Flamanville / Datation relative dans le Cotentin (Normandie)

Datation relative dans le Cotentin (Normandie)

Mise à jour le 30/06/2020
Par Isabelle Veltz
Cette activité destinées aux élèves de terminales spécialité SVT, permet d'explorer à l'aide du fichier kmz, la côte ouest du Cotentin au niveau du granite de Flamanville. Par l'utilisation de différents principes de datation relative, il devient alors possible de retracer l'histoire de la mise en place des roches de cette zone.

Connaissances

Programme 06.2019

A la recherche du passé géologique de notre planète ; le temps et les roches : La chronologie relative.

Les relations géométriques (superposition, recoupement, inclusion) permettent de reconstituer la chronologie relative de structures ou d’événements géologiques de différentes natures et à différentes échelles d’observation.

Capacités

- Utiliser les relations géométriques pour établir une succession chronologique d’événements à partir d’observations à différentes échelles et sur différents objets (lames minces observées au microscope, affleurements, cartes géologiques).

Extraire des informations à partir de cartes géologiques ; utiliser les apports complémentaires de la chronologie relative et de la chronologie absolue pour reconstituer une histoire géologique.

Compétences

Pratiquer une démarche scientifique :Concevoir et mettre en oeuvre des stratégies de résolution. Discerner , dans la complexité apparente des phénomènes observables, des éléments et des principes fondamentaux

Pratiquer des langages : Utiliser des outils numériques

Fichiers à télécharger

 Flamanville.kmz   

  Flamanville_à_compléter  Frise chronologique  Transect au niveau du granite de Flamanville

  charte statigraphique 2020

Quelques données scientifiques complémentaires issues des travaux de Marcoux et al. , 2012; sont disponibles ici

Informations techniques

 Activités proposées/Liste des données disponibles Elements de réponse/suggestions

Ouvrir le fichier "Flamanville.kmz"

Le fichier s'installe dans lieux temporaires, soyez patients.

Observer l'emplacement du site

Avant de commencer :

Dans le menu "Affichage" décocher "surface de l'eau" et " atmosphère"

Dans le menu "Calque" décocher tout sauf "Lieux" et "Reliefs"

Cliquer sur le petit triangle qui est devant "Calque" et sur celui qui est devant "Recherche", les 2 fenêtres se ferment laissant plus d'espace dans la fenêtre "lieux" qui est la zone de travail.

Cliquer sur le + placé devant le titre "flamanville" afin d'ouvrir le dossier, ne cocher les cases à option que lorsque c'est nécessaire.

 

 

Les punaises pointent des sites d'intérêt qui permettent d'observer des photos des affleurements, cliquer successivement sur les punaises

 

 

 

 

 

Localiser le site de Flamanville sur la carte de France de la feuille de compte-rendu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Observer successivement les différents affleurements afin de reconnaitre la texture des roches et de voir comment ils s'agencent les uns avec les autres.

 

 

 

 

 

Ouvrir le dossier "données géologiques" en cochant le "+" devant la case à option qui doit rester dans un premier temps décochée, ouvrir le dossier "carte géologique" de la même manière.

Ouvrir le dossier "phtanite et rhyolithes" 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvrir successivement les dossiers; il est préférable de les fermer une fois étudiés pour le pas surcharger la carte.

 

 

 

 

 

Localiser l'emplacement de ces roches à l'affleurement, ce sont les plus anciennes de la région étudiées elles datent de l'Ediacarien (Précambrien terminal) .

 

 

Les localiser sur la carte géologique de la feuille de compte-rendu en utilisant la couleur de la charte stratigraphique 2020 (téléchargeable ci-dessous), réaliser une légende en notant les caractéristiques de ces roches .

 

 

Pointer sur la frise chronologique (téléchargeable ci-dessus) cette formation afin de voir l'enchaînement des formations dans la région. 

 

 

Compléter la carte et la frise chronologique à l'aide des informations que chaque dossier propose.

Comparer la succession des dépôts de roches sédimentaires du Paléozoïque à celle des dépôts Méso et Cénozoïque.

Après avoir rappelé l'origine de la mise en place de granites et des filons, dater de manière relative la période de mise en place du granite de Flamanville, justifier ces datations.

Dater de manière relative le métamorphisme ayant affecté les roches sédimentaires.

 

 

 

 

A l'aide de l'outil "ajout d'un repère", placer deux punaises aux coordonnées suivantes : 

  latitude (N) longitude (O)
1 49°31'37,57'' 1°53'39,66"
2 49°32'15,93" 1°44'47,85"

A l'aide de l'outil "ajouter un trajet" tracer un trait droit entre ces deux punaises puis afficher le profil de dénivelé. Il correspond à celui disponible sur le fichier "transect au niveau du granite de Flamanville" à télécharger ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

Noter sur le transect l'orientation de chacune de ses extrémités

Déplacer la souris le long du transect et délimiter à la surface du profil le début et la fin de chaque couche.

Connaissant la forme et la nature du granite dessiner en coupe le pluton.

Les filons viennent comme le granite d'un magma profond, les représenter à la verticale de l'emplacement où ils affleurent en surface.

Localiser les formation modernes. Ce sont des loess : couche de très fin dépôts sédimentaires, les alluvions des rivières qui creusent les reliefs, des tourbières et les dunes de plages. Ces formations ont des épaisseurs de quelques décimètres à 4-5 mètres. dessiner ces formations en prenant bien en compte les données précédentes.

Connaissant le principe de superposition des roches sédimentaires et sachant que les couches de roches étudiées ici plongent vers la mer sans changer d'épaisseur. Les dessiner en respectant les couleurs de la carte.

Représenter à l'aide des hachures l'auréole métamorphique qui transforme les roches sédimentaire en cornéennes au contact du granite.