Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Climat / Climats de la Terre

Les climats du globe

Mise à jour le 07/07/2014
Par Isabelle Veltz
Une mise au point sur les climats du Globe : leur classification, leur répartition et leurs caractéristiques..., sans oublier les derniers rapports du GIEC concernant leur probable évolution.

Climats du Globe

1 siècle.jpg

Sommaire

__________________________________________________________________________________

Classification des climats selon Köppen-Geiger.

 

La classification des climats selon ces deux auteurs est fondée d'une part sur la température et d'autre part sur l'importance des précipitations.

Elle a été mise au point en combinant des données botaniques et les 5 grandes zones climatiques : tropical, sec, tempéré, continental et polaire.

Un codage en en deux ou trois lettres permet de caractériser chaque climat de manière précise (tableau 1) et de constituer des cartes du type de celles du document 1.

 

Document 1 : Carte de répartition des climats selon la classification de Köppen-Geiger.

 kottek_et_al_2006.gif

 

Tableau 1 : Synthèse des caractéristiques climatiques de chaque catégorie; d'après Hufty A., 2001.

Af : Climat équatorial Am : Climat tropical à moussons. As : Climat de savane à été sec. Aw : Climat de savane à hiver sec.

La température moyenne de chaque mois de l'année est supérieure à 18 °C.

Il n’y a pas de « saison hivernale ».

Le climat est humide et présente de fortes précipitations annuelles.

Les précipitations annuelles sont supérieures à l'évaporation annuelle.

Les précipitations sont régulières tous les mois de l'année.

Les précipitations du mois le plus sec sont supérieures à 60 mm.

 

 

La température moyenne de chaque mois de l'année est supérieure à 18 °C.

Il n’y a pas de « saison hivernale ».

Le climat est humide et présente de fortes précipitations annuelles.

Les précipitations annuelles sont supérieures à l'évaporation annuelle.

Les précipitations du mois le plus sec sont inférieures à 60 mm et supérieures à [100 – (précipitations annuelles moyennes)/25].

 

 

 

La température moyenne de chaque mois de l'année est supérieur à 18 °C.

Il n’y a pas de « saison hivernale ».

Les précipitations annuelles sont fortes.

Les précipitations annuelles sont supérieures à l'évaporation annuelle.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec inférieur 40 mm et inférieur 1/3 du mois hivernal le plus humide.

(catégorie parfois utilisée en analogie avec Aw dans les rares cas où la saison sèche se produit dans les mois où le soleil est au plus haut).

La température moyenne de chaque mois de l'année est supérieure 18 °C.

Il n’y a pas de « saison hivernale » et l’hiver correspond à la saison sèche

Les précipitations annuelles sont fortes

Les précipitations annuelles sont supérieures à l'évaporation annuelle.

Les précipitations du mois le plus sec sont inférieures à 60 mm et inférieures à [100 – (précipitations annuelles moyennes)/25]

 

 

 

BWk : Climat désertique froid et sec BWh : Climat désertique chaud et sec. BSk : Climat de steppe (climat semi-aride) sec et froid. BSh : Climat de steppe (climat semi-aride) sec et chaud.

La température moyenne de chaque mois de l'année est supérieure à 18 °C.

Il n’y a pas de « saison hivernale ».

Le climat est humide et présente de fortes précipitations annuelles.

Les précipitations annuelles sont supérieures à l'évaporation annuelle.

Les précipitations sont régulières tous les mois de l'année.

Les précipitations du mois le plus sec sont supérieures à 60 mm.

La température moyenne annuelle est supérieure à 18 °C

L’évaporation annuelle est supérieure aux précipitations annuelles.

Les précipitations annuelles inférieures à 50 % du seuil

 

 

 

 

La température moyenne annuelle est inférieure à 18 °C.

L’évaporation annuelle est supérieure aux précipitations annuelles.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

 

 

 

La température moyenne annuelle est supérieure à 18 °C.

L’évaporation annuelle est supérieure aux précipitations annuelles.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

 

 

 

Cfa: Climat tempéré chaud sans saison sèche et à été chaud. Cfb : Climat tempéré chaud, sans saison sèche et à été tempéré. Cfc : Climat tempéré chaud, sans saison sèche et à été court et frais

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

Les températures moyennes du mois le plus chaud sont supérieures à 10 °C

Les saisons été et hiver sont bien définies.

C’est un climat humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C.

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C.

 

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids  sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

Les températures moyennes du mois le plus froid sont supérieures à -38 °C.

Csa : Climat tempéré chaud à été chaud et sec Csb : Climat tempéré chaud avec été sec. Csc : Climat tempéré chaud avec été sec court et frais.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieures à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieures à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids  sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieures à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieur 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

La température moyenne du mois le plus froid est supérieure à -38 °C.

Cwa : Climat tempéré chaud à hiver sec  et été chaud Cwb : Climat tempéré chaud à hiver sec et été tempéré. Cwc : Climat tempéré chaud à hiver sec et été court et frais.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids  sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C.

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds  sont supérieures à 10 °C.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

Les températures moyennes des 3 mois les plus froids sont comprises entre 0 °C et 18 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

La température moyenne du mois le plus froid est supérieure à -38 °C.

Dfa : Climat continental froid, sans saison sèche et à été chaud. Dfb : Climat continental froid, sans saison sèche et à été tempéré. Dfc : Climat continental froid, sans saison sèche à été court et frais. Dfd : Climat continental froid, sans saison sèche et à hiver très froid.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C.

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

La température moyenne du mois le plus froid est supérieure à -38 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

Le climat est humide.

Les précipitations sont régulières, tous les mois de l'année.

Il n’y a pas de saison sèche.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à -38 °C.

Dsa : Climat continental froid à été sec et chaud. Dsb : Climat continental froid à été sec et tempéré. Dsc : Climat continental froid à été sec, court et frais Dsd : Climat continental froid à été sec et hiver très froid.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieur à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C.

 

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

Température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieur à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C.

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C.

 

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

Température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieures à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

La température moyenne du mois le plus froid est supérieure à -38 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en été.

Les précipitations du mois estival le plus sec sont inférieures à 40 mm et inférieur à 1/3 du mois hivernal le plus humide.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à -38 °C.

Dwa : Climat continental froid à hiver sec. Dwb : Climat continental froid à hiver sec et été chaud. Dwc : Climat continental froid à hiver sec et été tempéré Dwd : Climat continental froid à hiver sec et très froid.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 22 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure ou égale à 22 °C.

Les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C.

Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à 10 °C pour moins de 4 mois.

La température moyenne du mois le plus froid est supérieur à -38 °C.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à 0 °C.

La température moyenne du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C.

Les saisons été et hiver sont bien définies.

La saison sèche est en hiver.

Les précipitations du mois hivernal le plus sec sont inférieures à 1/10 du mois le plus humide.

La température moyenne du mois le plus froid est inférieure à -38 °C.

EF : Climat polaire d'inlandsis. ET : Climat polaire de toundra

La saison d'été est très peu marquée.

La température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 0 °C.

La saison d'été est très peu marquée.

La température moyenne du mois le plus chaud est comprise entre 0 °C et 10 °C.

* Ce seuil est calculé de la manière suivante :

·      Si moins de 30 % des précipitations tombent en été (avril à septembre dans l'hémisphère nord) : Précipitations annuelles moyennes (mm) inférieures à 20 × température annuelle moyenne (°C).

·      Si plus de 70 % des précipitations tombent en été : Précipitations annuelles moyennes (mm) inférieures à 20 × température annuelle moyenne + 280

·      Autrement : Précipitations annuelles moyennes (mm) inférieures à 20 × température annuelle moyenne + 140

 

Scénarios SRES.

Le quatrième Rapport Spécial du GIEC  de Scénario d'Emission (SRES) prévoit des hausses de températures globales en 2100 selon 4 scénarios possibles.

 

Ces scénarios sont fondés sur les objectifs : plus économiques (A1 et A2) ou plus environnementaux (B1 et B2) et sur l'évolution vers une globalisation (A1 et B1) ou une régionalisation du monde (A2 et B2).

 graphique.jpg

 

 

Le monde futur décrit dans le scénario A1 sera caractérisé par :

  • une croissance économique qui sera rapide
  • une population mondiale qui atteindra un maximum au milieu du siècle, et, qui déclinera ensuite.
  • de nouvelles technologies plus efficaces qui seront produites rapidement.
  • on observera une convergence entre les régions, un renforcement des capacités et des interactions culturelles et sociales et une réduction importante des différences de revenu par habitant entre les régions.
  • les mots clefs sont : objectifs économiques + globalisation (monde homogène)
  • on observera une augmentation globale de la température comprise entre 1,4 et 6,4°C.

 

 Le monde futur décrit dans le scénario A2 sera caractérisé par :

  • un monde très hétérogène où règnent l'autosuffisance et la préservation des identités locales.
  • une population mondiale qui croit lentement
  • un développement économique régional
  • sa croissance économique par habitant et les évolutions technologiques sont les plus fragmentés et les plus lentes parmi les différents scénari.
  • les mots clefs sont : objectifs économiques + régionalisation (monde hétérogène).
  • on observera une augmentation globale de la température comprise entre 2 et 5,4°C.

 

 Le monde future décrit dans le scénario B1 sera caractérisé par :

  • un monde où la population va continuer de s'accroitre jusqu'au milieu du siècle puis décliner.
  • des changements rapides dans les structures économiques
  • une tendance vers une économie de services et d'information.
  • l'intensité d'utilisation des matériaux va se réduire et des technologies propres utilisant les matériaux sans gaspillage vont être progressivement introduites.
  • l'orientation vise à des solutions globales associées à une viabilité économique, sociale et environnementale, donc une société plus équitable mais sans initiatives supplémentaires pour gérer le climat.
  • les mots clefs sont : durabilité environnementale globale
  • on observera une augmentation globale de la température comprise entre 1,1 et 2,9°C.

 

 Le monde future décrit dans le scénario B2 sera caractérisé par :

  • la recherche de solutions locales que ce soit d'un point de vu économique, social et environnemental.
  • une population mondiale qui va croître de manière continue mais relativement faiblement.
  • ce scénario vise à la protection de l'environnement et à l'équité sociale mais toutes ces évolutions se feront de manière régionalisée ou locale.
  • les mots clefs sont : durabilité environnementale locale.
  • on observera une augmentation globale de la température comprise entre 1,4 et 3,8°C.

 

Scénarios RCP

 

Un nouvel ensemble de scénarios à été proposé dans le rapport 2013 du GIEC. Ces scénarios appelés RCP pour Représentative Concentration Pathway (Profils Représentatifs d'évolution de Concentration) présentent tous des concentrations atmosphériques plus élevées en 2100 qu'actuellement en raison de la poursuite de l'augmentation du cumul des émissions de CO2 dans l'atmosphère au cours du 21ème siècle.

Dans ces scénarios RCP la dispersion des projections est moins grande que les scénarios SRES car les incertitudes concernant le cycle du carbone ne sont pas prises en compte. L'élévation du niveau de la mer projetée est plus grande que précédement à cause de l'amélioration de la modellisation de la contribution des glaces continentales.

Les 4 scénarios RCP sont identifiés par leur forçage radiatif total et ont été simulés en utilisant des concentration en CO2 différentes :

Scénarios Forcage radiatif total (Wm-2) Concentration en CO2 prescrite pour la simulation (ppm)
RCP2,6 2,6  421
RCP4,5 4,5  538
RCP6,0 6,0  670
RCP8,5 8,5  936

Évolution de la température moyenne du globe en surface par rapport à la période 1986-2005.

Le noir (+ grisé) représente l'évolution historique modélisée à l'aide de forçages historiques reconstruits.

Les moyennes et incertitudes associées (bandes colorées) sur la période 2081-2100 sont proposées pour les 4 scénarios à droite du graphique.

Dans ces 4 scénarios RCP2,6 est un scénario d'atténuation qui conduit à un niveau de forçage très bas. Les scénarios RCP4,5 et RCP6,0 sont des scénarios qualifiés de stabilisation. Enfin le scénario RCP8,5 est un scénario aux émission de gaz à effet de serre très important. Le forçage radiatif n'atteint pas son maximum en 2100 pour les scénarios PCR8,5 et RCP6,0. RCP4,5 se stabilise vers 2100 et RCP2,6 atteint un maximum puis décline.

Effet des RCP sur la température.

Pour tous les RCP sauf RCP2,6 la probabilité que la température  augmente d'au moins 2°C est importante ; par ailleurs, pour RCP6,0 et RCP8,5 elle poursuivra son augmentation après 2100.

De 2016 à 2035 l'augmentation de la température devrait en moyenne être comprise entre 0,3 et 0,7°C (si aucune éruption volcanique majeure ou aucune variation du rayonnement solaire n'aient lieu). Les variation de température seront plus sensibles dans les régions tropicales et subtropicales que dans les régions de latitude plus élevées.

 

Augmentation de la température de l'air à la surface du globe (°C)  par rapport à la période de référence 1986-2005

plages probables (moyenne)

Scénarios 2046-2065 2081-2100
RCP2,6 0,4 à 1,6 (1,0) 0,3 à 1,7 (1,0)
RCP4,5 0,9 à 2,0 (1,4) 1,1 à 2,6 (1,8)
RCP6,0 0,8 à 1,8 (1,3) 1,4 à 3,1 (2,2)
RCP8,5 1,4 à 2,6 (2,0) 2,6 à 4,8 (3,7)

 

De 2081 à 2100 et selon les modèles l'augmentation de la température sera plus intense.

L'arctique se réchauffera plus vite que l'ensemble du globe.

Le réchauffement moyen sera plus intense à la surface des continents qu'à la surface des océans.

La plupart des régions continentales devraient subir, à l'échelle de la journée ou de la saison,  des d'extrêmes chauds plus fréquemment et des extrêmes froids moins souvent. La mesure de la température moyenne du globe va augmenter. Les vagues de chaleur seront plus fréquentes et dureront plus longtemps. Mais des extrêmes froids pourront toujours se produire occasionnellement en hiver.

Effet des RCP et le cycle de l'eau atmosphérique.

Le contraste entre les précipitations entre les régions humides et les régions sèches devrait augmenter ainsi que le contraste dans les régions sèches entre les précipitations pendant la saison sèche et la saison humide.

La moyenne annuelle des précipitations augmentera dans les hautes latitudes, l'océan pacifique équatorial ainsi que dans les régions des moyennes latitudes humides et diminuera dans les régions de moyennes latitudes, dans les régions subtropicales arides.

Les régions de moussons devraient s'étendrent avec des moussons plus intenses et sur de plus longues périodes.

Des épisodes de précipitations extrêmes sur les continents devraient se poursuivre.

Effet des RCP et l'océan

A l'échelle mondiale l'océan va continuer de se réchauffer y compris en profondeur (notamment dans l'océan austral) ce qui va perturber la circulation océanique.

Scénarios RCP2,6 RCP8,5

Cartes de répartition des températures moyennes actuelles des eaux  (°C)                                (World Ocean atlas, 2013)

Augmentation de la température dans les 100 premiers mètres (°C) 0,6 2,0
Augmentation de la température à 1000  mètres de profondeur (°C) 0,3 0,6

La circulation méridienne océanique de retournement de l'atlantique (AMOC) va se modifier ou disparaître?

Le niveau moyen des mers va continuer de s'élever (tableau ci-dessous), la dilatation thermique contribue à hauteur de 30 à 55% à la hausse totale du niveau de la mer alors que la fonte des glaciers n'y contribue que pour 15 à 35%. La diminution de l'épaisseur de la calotte groendlandaise ne sera pas limitée par les précipitations de neige et favorisera l'élévation du niveau de la mer. Alors que la fonte de la calotte antarctique restera faible et que les précipitations neigeuse s'amplifieront; entraînant une contribution négative à l'élévation du niveau de la mer. Seul l'effondrement des parties marines de la calotte antarctique pourrait entraîner une hausse du niveau des mer plus importante.

 

Élévation du niveau moyen des mers (m) par rapport à la période de référence 1986-2005. Plages probables (moyenne)

Scénarios 2046-2065 2081-2100
RCP2,6 0,17 à 0,32 (0,24) 0,26 à 0,55 (0,40)
RCP4,5 0,19 à 0,33 (0,26) 0,32 à 0,63 (0,47)
RCP6,0 0,18 à 0,32 (0,25) 0,33 à 0,63 (0,48)
RCP8,5 0,22 à 0,38 (0,30) 0,45 à 0,82 (0,63)

Pour finir l'élévation du niveau de la mer ne sera pas uniforme et augmentera sur plus de 95% de la surface des océans et donc touchera 70% des littoraux qui subiront une élévation du niveau de la mer proche de la moyenne. 

 

L'absorption du CO2 par l'océan va se poursuivre ce qui va produire une acidification des océans. L'impact de ces scénarios sur l'évolution du pH océanique à été modéliser et on constate une acidification croissant avec l'intensité du forçage : de 0,06-0,07 pour RCP2,6 à 0,3-0,32 pour RCP8,5.

Cependant le Giec ne précise pas si cette acidification concernera les eaux superficielles ou/et profondes. Une étude de la NOAA (Van Hooidonk et al., 2013 en modélise les impacts notamment sur les coraux) 

 

Effet des RCP et la cryosphère

L'étendue de la banquise arctiques continuera à diminuer ainsi que la surface du manteau neigeux de l'hémisphère nord au printemps. 0 l'échelle mondiale les glaciers continueront de perdre leur volume.

  RCP2,6 RCP8,5
diminution de la surface de la banquise en septembre (%) 43 94
diminution de la surface de la banquise en février (%) 8 34
diminution du volume total des glaciers (%) (sf glaciers périphériques de l'Antarctique) 15 à 55 35 à 85
diminution du manteau neigeux de l'hémisphère Nord au printemps (%) 7 25
diminution de la superficie du pergelisol jusqu'à 3,5 m de profondeur(%) 37 81

sources :

Hufty A., 2001. Introduction à la climatologie, Les presses de l'Université de Laval, De Böeck Université, 545 p.

GIEC http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml.

GIEC, 2013 : Changements climatiques 2013 (https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg1/WG1AR5_SPM_brochure_fr.pdf)

Institut for Veterinary Public hearth : http://koeppen-geiger.vu-wien.ac.at/present.htm

IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change : http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml#22

Van Hooidonk R, Maynard J, Manzello D, Planes S (2013) Opposite latitudinal gradients in projected ocean acidification and bleaching impacts on coral reefs. Global Change Biology, doi: 10.1111/gcb.12394.

Mots-clés associés :