Vous êtes ici : Accueil / Ressources pédagogiques / La planète bleue ... a soif ! / La planète bleue ... a soif ! (doc. annexés) / Disponibilités et Prélèvements d'eau douce dans le monde

Disponibilités et Prélèvements d'eau douce dans le monde

Mise à jour le 29/02/2008
Par Nathalie Pajon-Perrault
Quelques données mondiales sur les disponibilités en eau douce, d'après un rapport de la FAO "La situation mondiale de l'Alimentation et de l'Agriculture".

  • Chaque jour, le cycle hydrologique renouvelle les ressources mondiales en eau douce par évaporation et précipitation. Les précipitations annuelles moyennes que reçoivent les terres émergées s'élèvent à 110.000 km3, mais environ 70.000 km3 de cette eau s'évapore avant de revenir à la mer. Les 40.000 restants sont potentiellement disponibles pour l'utilisation humaine (usages domestiques, agricole ou industriel). La consommation mondiale d'eau douce s'élève actuellement à environ 4.000 km3, soit 10 % seulement des disponibilités renouvelables annuelles.

  • Ces chiffres pourraient donner à croire que l'eau est largement disponible pour l'utilisation humaine, mais la situation est beaucoup plus complexe : les 40.000 km3 d'eau disponible sont très inégalement répartis, et s'écoulent pour les deux tiers sous forme de crues violentes. Restent environ 14.000 km3 de disponibilités relativement stables.

  Les précipitations, les prélèvements et les disponibilités en eau varient fortement d'une région à l'autre du monde.

  •  Le tableau ci-dessous indique, par région, l'évolution des disponibilités en eau par habitant depuis 1950. 

  1950 1960 1970 1980 2000

Région

(.......... milliers de m3........)

Afrique

20,6 16,5 12,7 9,4 5,1

Asie

9,6 7,9 6,1 5,1 3,3

Amérique latine

105,0 80,2 61,7 48,8 28,3

Europe

5,9 5,4 4,9 4,4 4,1

Amérique du Nord

37,2 30,2 25,2 21,3 17,5

Actuellement, le volume d'eau douce prélevée annuellement à des fins d'utilisation humaine tourne autour de 3.830 km3, soit environ 600 m3 / personne  / an. Au niveau mondial, cela représente 9 % des ressources en eau renouvelables.

Régions Ressources d'eau renouvelables (km3/an)  Volume total des prélèvements d'eau douce (km3/an)    Prélèvements d'eau douce par secteur (année 2000)     Prélèvements en pourcentage des ressources renouvelables
 Agriculture  Industrie Municipalités 
 km3/an % km3/an  km3/an 
   Monde  43 659 3 830 2 664 70 785 20 381  10  8,8 
   Afrique  3 936 217 186  86  22  10  5,5 
   Asie  11 594 2 378  1 936  81  270  11  172  20,5 
   Amérique latine  13 477 252  178  71  26  10  47  19  1,9 
   Caraïbes  93  13  9  68  1  9  3  23  14,4
   Amérique du Nord  6 253  525  203  39  252  48  70  13  8,4
   Océanie  1 703  26  19  72  3  10  5  18  1,5
   Europe  6 603  418  132  32  223  53  63  15  6,3

 

   •  L'activité humaine provoque la rareté de l'eau de trois manières : par l'accroissement de la population, par le gaspillage et par l'accès inéquitable. L'accroissement de la population est facteur de pénurie tout simplement parce que les disponibilités en eau doivent être répartiées entre de plus en plus de personnes.
Lorsque les ressources hydriques renouvelables en eau sont inférieures à 1.000 m3 par habitant et par an, elles sont jugées représenter une contrainte grave au développement socio-économique et à la sauvegarde de l'environnement.

 

Pays Population en 2000
(millions)
Disponibilité en eau
Ressources intérieures renouvelables en eau Ressources en eau y compris débit des cours d'eau venant d'autres pays
(.................m3 par habitant...............)
  Egypte 62,4 29 934
  Arabie Saoudite 21,3 103 103
  Lybie 6,5 108 108
  Emirats arabes unis 2,0 152 152
  Jordanie 4,6 153 240
  Mauritanie 2,6 154 2843
  Yémen 16,2 155 155
  Israël 6,4 260 335
  Tunisie 9,8 384 445
  Syrie 17,7 430 2008
  Kenya 34,0 436 436
  Burundi 7,4 487 487
  Algérie 33,1 570 576
  Hongrie 10,1 591 11.326
  Rwanda 10,4 604 604
  Botswana 1,6 622 11.187
  Malawi 11,8 760 760
  Oman 2,3 880 880
  Soudan 33,1 905 3.923
  Maroc 31,8 943 943
  Somalie 10,6 1086 1.086
Source : calculs effectués par la FAO à partir de données de la Banque mondiale et de l'Institut mondial pour les ressources (WRI).

 

On constate que la plupart des pays où la pénurie d'eau est chronique sont concentrés en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Afrique sub-saharienne. Les pays qui disposent de moins de 2.000 m3 d'eau par habitant sont en situation de pénurie marginale grave, et exposés à de gros problèmes les années de sécheresse.

De plus, les prévisions des experts ne sont pas optimistes comme le montre la projection ci-dessous :

Le monde de la soif

 

  Source : COLLECTIF (1999, février) "Eau douce: à quel prix ? " dans Le courrier de l’Unesco sur le site Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). Page consultée le 04/03/2005.